Covid-19 et scoutisme

Cela ne vous aura pas échappé, un sinistre virus s’est immiscé, quelque peu brutalement, dans nos vie depuis le mois de mars. Nos activités ont été adaptées, avec le port du masque et la mise en place de la distanciation physique. Plus tard la situation a requis l’arrêt de nos réunions. Tout ceci est certes loin d’être idéal, mais l’aventure scoute continue !

La Table-ronde, compagnie du noble roi Arthur, est en quête du Graal, l’illustre coupe sacrée ayant recueilli le sang du Christ ! Quatre Maisons espèrent ramener cette extraordinaire relique à la cour du roi sous peu : la Maison d’Yvain (patrouille du Condor), la Maison de Lancelot du lac (patrouille du Daim), la Maison de Gauvain (patrouille de l’Ecureuil), et celle de Perceval le Gallois (patrouille de l’Impala).

Chaque semaine, les maisons partent, par groupe de 2 ou 3 chevaliers, à la recherche de la précieuse Coupe. A l’issue de leur recherche hebdomadaire, ils trouvent un indice sur la localisation du Graal. Au fur et à mesure, la zone se resserre et les Maisons ont une idée de plus en plus précise d’où il pourrait se trouver.

C’est ainsi que nos chevaliers écument les contrées liégeoises, croisant ici une forteresse mystérieuse et là une princesse de grande renommée. Merlin, dans sa forêt de Brocéliande, accompagne la Table Ronde dans sa quête périlleuse…

Les jeux comprennent notamment de la cartographie (dont l’utilisation d’une boussole), des codes, de la transmission, des techniques de dessin topographique et surtout des appels à l’imagination…

Un croquis “Gillwell”, réalisé par Epagneul et Augustin

Au final les jeux du samedi après-midi sont l’occasion de se voir physiquement dans le respect des règles sanitaires, et ainsi de s’amuser et de profiter de notre belle nature, qui aura toujours plus à offrir qu’une réunion en visioconférence (malheureusement nécessaire actuellement…). La Troupe se languit d’une vraie réunion, tous ensemble, mais elle continue à vivre un scoutisme authentique, fondé sur le jeu et le contact avec la nature.

Les chefs, de leur coté, se préparent aux examens tout en n’oubliant pas de vivre pleinement leur Route. N’est-ce pas là d’ailleurs une belle métaphore de la pandémie que nous vivons actuellement ? Une route, parfois – que dis-je, souvent – difficile, mais dont nous sortirons grandis par les magnifiques témoignages de solidarité qui essaiment dans notre pays. Je vous souhaite d’ores et déjà, au nom de la Maitrise, une excellente année 2021. Ultreïa et sus eïa !

Activité fabrication de jus de pomme chez les guides (par Swala).

Pour pouvoir participer au Belgojam, nous avons fabriqué du jus de pomme artisanal. Nous l’avons fait chez Tigron, une de nos chefs qui fait déjà du jus de pommes pour elle et sa famille chaque année et, qui avait donc le matériel nécessaire pour la fabrication du jus de pommes.

En deux jours, avec 12 guides , nous avons rempli 440 bouteilles.

           Afin de respecter les mesures de sécurité du Covid-19, nous étions par groupe de 3 guides la matinée et 3 l’après-midi. La préparation se faisait dehors, dans la grange de Tigron.

Pour commencer, nous avons broyé les pommes dans un broyeur fait pour. Une fois les pommes «déchiquetées», certaines guides mettaient la « panade de pommes » dans un pressoir. 

Pendant ce temps, Tigron et moi-même lavions les bouteilles datant de l’année dernière, qui possédaient encore une étiquette. De l’autre côté de la grange, les filles continuaient d’actionner le bras du pressoir, et récoltaient le jus dans un seau. Après avoir lavé toutes les bouteilles, Tigron et moi-même avons chauffé le jus de pomme jusqu’à 87 degrés dans des casseroles électriques pendant  90 minutes environ. Une écume apparaissait à la surface du liquide, qu’il fallait écoper. Pour terminer, il ne restait qu’a remplir les bouteilles.

           

Nous avons répété toute cette démarche un grand nombre de fois…

L’ambiance était là, malgré le vent frais permanent!

Cela n’a pas empêché les guêpes de circuler, et par la même occasion, de me piquer ! La guêpe était restée coincée dans ma cuisse, et il a fallu que Tigron me fouette avec son essuie, pour la faire tomber.  J’en ai même perdu mes lunettes dans le tonneau de vaisselle !

Cette journée a mesuré notre motivation  à participer au Belgojam !

SWALA.

Ps : Nous vendons les bouteilles à 3,50/pièce. !

Un anniversaire à Banneux

Banneux: 82ème anniversaire des apparitions de la Vierge

Jeudi, 15 Janvier 2015 17:41

Ce 15 janvier, à Banneux marque le 82ème anniversaire de l’apparition de la Vierge Marie à la jeune Mariette Beco. Des messes supplémentaires auront lieu jusque début mars, aux 7 autres dates des apparitions.

voir http://www.rtc.be/reportages/divers/1464764-banneux-82eme-anniversaire-des-apparitions-de-la-vierge