Pédagogie

Pédagogie mise en place au niveau des GSE (source Wikipedia)

Méthode éducative

La méthode scoute développée par les guides et scouts d’Europe se fonde sur celle inventée par Robert Baden-Powell et enrichie notamment par le père Jacques Sevin au sein des Scouts de France.

Elle vise à l’épanouissement des enfants et des adolescents par le jeu et l’aventure dans la nature et la prise de responsabilités au sein du groupe. Les activités organisées ont pour but d’aider le jeune à s’épanouir dans cinq domaines appelés traditionnellement « les cinq buts du scoutisme » :

  • La santé : c’est la relation à son corps. L’enfant doit le développer et le protéger. Il apprend pour cela quelques règles de sécurité, d’hygiène et de secourisme.
  • La formation du caractère : c’est la relation à soi-même. L’enfant apprend par des efforts ce qu’est la volonté, par les charges et les postes d’action ce qu’est la responsabilité.
  • Le sens du concret : c’est la relation au monde. L’enfant doit être capable de transformer les éléments naturels et de les utiliser sans les saccager.
  • Le sens du service : c’est la relation aux autres. L’enfant apprend à servir pour rien, pour un sourire, par amour. Il donne un petit peu de lui, un peu de son temps pour les autres quand il fait sa BA, un petit service spontané et original, petit mais qui demande un effort tous les jours.
  • Le sens de Dieu : c’est la relation à Dieu. L’enfant développe cet amour de Dieu en participant aux sacrements, en priant avec la patrouille, ou tout seul.

Selon les principes du scoutisme, les scouts d’Europe se fondent sur le principe de l’enseignement mutuel et le bénévolat : il n’y a pas d’éducateurs et de personnel professionnels dans les troupes et dans les patrouilles qui doivent apprendre l’autonomie. Dans chaque groupe, les plus expérimentés doivent aider et instruire les plus jeunes. Ils considèrent que les plus jeunes et les moins jeunes, les garçons et les filles doivent recevoir une éducation différenciée.

Branches

La méthode scoute utilisée est adaptée à chaque âge au sein des trois branches.

Enfants : branche  jaune des louvettes et louveteaux

Les louveteaux et louvettes (8 – 12 ans) sont regroupés en sizaines, regroupées au sein de la meute (clairière chez les louvettes).

Le Livre de la jungle, de Rudyard Kipling, sert de base à l’univers des louveteaux. Ainsi l’adulte responsable de la meute est Akela, le loup solitaire, chef du clan des loups de Seeonee dans l’œuvre de Kipling, il est aidé d’assistants qui prennent le nom d’amis de Mowgli (Baloo, Bagheera…) . L’année est rythmée par les sorties, week-end, les grands rassemblements et se clos par un camp de 5 à 8 jours.

Progression: la promesse, la première étoile, la deuxième étoile puis les badges. Les étoiles et la promesse se mettent sur le béret ou la casquette, les badges sur la chemise et le pull.

Adolescents : branche verte des guides et scouts

Les éclaireurs/scouts (12 – 17 ans) sont regroupés en patrouilles. Au sein de la patrouille, l’un des adolescents est le chef de patrouille (surnommé CP). Dans la patrouille, chaque scout assure un rôle spécifique (intendant, cuistot, secouriste…) lui permettant d’acquérir ou de développer des compétences particulières. Plusieurs patrouilles composent une troupe dirigée par un adulte, ou chef de troupe (surnommé CT).
Chez les filles, les guides sont également regroupées en patrouilles, qui forment une compagnie. Les scouts ont une année avec des sorties, week-ends ou mini-camps et quelques fois de grands rassemblements et le camp d’été scout dure environ 15 jours.
La progression se fait par « étapes » en commençant par la promesse pour atteindre la seconde classe, puis la première classe.
Une progression parfaite commence par la promesse, l’étape qui lance sa vie scoute, suivie de la seconde classe, les badges (ou brevets), la première classe, les brevets majeurs. Ces différentes étapes donnent un rythme, un but, des objectifs à accomplir, ce ne sont pas simplement des insignes que l’on coud à la chemise mais des distinctions qui différencient chaque scout (ou guide) dans sa troupe (ou sa compagnie).

Jeunes adultes : branche rouge des routiers et guides-aînées

À la sortie de la troupe ou de la compagnie, les routiers de 17 ans sont regroupés en clan et les guides-ainées en feu. Ils ont entre 17 et 21 ans.

Commentaires via Facebook

Laisser un commentaire